Échange non marchand

Poster un message

En réponse à :

2012 - Nouvelles

samedi 27 février 2016 par Échange non marchand

L’objectif de cette rubrique est de tenir régulièrement informés celles et ceux qui se sont engagés dans l’association Echanges Non Marchands, mais aussi toutes les personnes qu’une telle action intéresse. On pourra remonter dans le passé en consultant la rubrique ARCHIVES

23-11-2013 : nous avons reçu cette semaine par courriel trois longs messages , abondemment illustrés, de Nicolas qui est en mission à Befotaka. En attendant la Lettre ENM n°16 qui fera le point sur les actions entreprises , on pourra lire ICI, en fichiers .pdf , l’intégralité de ces textes. On verra qu’il se passe bien des choses à Befotaka.

18-12-2012 : réunion du bureau ENM à l’espace Racines ; on en trouvera ICI le compte-rendu ;A lire aussi ICI un article intéressant sur le biogaz , objet de discussion lors de la réunion.

24-10-2012 : reçu cette courte mettre de Meline , à lire ICI

22-09-2012 : TELEPHONE MELINE :Au téléphone nous annonçons à Méline l’arrivée de Nicolas et de Fabienne (F-N) le Mardi 2 Octobre dans l’après-midi, au Paradis Bleu (PB) ; silence de Méline qui apprécie la bonne nouvelle !
À ses côtés « Chantany » la secrétaire FRN qui tient à me dire bonjour ! Elle rit avec une joie incroyable de sentir ce lien de solidarité qui miraculeusement pour elle passe à travers le fil !c’est tout simplement réjouissant, et nous rions toutes les trois au téléphone, heureuses de notre complicité !
Méline nous dit que la rentrée scolaire va se faire pratiquement en même temps que l’arrivée de F/N c’est-à-dire : le 8 Octobre, la grève est pour l’instant terminé. Méline annonce pour cette nouvelle année la prise en charge de 16 garçons et 18 filles PB !

Quatre élèves sur cinq ont obtenu cette année le brevet ;Seule une jeune fille a échoué au brevet, elle va le repasser cette année.
Méline attend les résultats du BAC de Filson …

LE WOOFING :
Notre site internet est en relation avec un site de woofing, par lequel les personnes intéressées d’aller à Madagascar nous contactent. La charte du woofing stipule qu’en échanges d’heures travaillées journalières, vous êtes nourris et logés gratuitement. A Befotaka la situation est différente ;les personnes n’ont pas de contraintes de travail, et doivent participer financièrement au logement et à la nourriture ,la situation locale étant une grande précarité.
Méline nous parle longuement du woofing avec la venue dernière de deux jeunes femmes : Gaëlle et Julie, avec lesquelles elle a pu avoir de très bons échanges. Leur présence a permis à Méline de mettre un frein à la grande tristesse causée par le décès de sa très proche sœur Christine, « ma jumelle »dit elle, décédée le 24 AOUT 2012 sans diagnostic posé, sinon celui de l’épuisement.
Les personnes rencontrées par l’intermédiaire du woofing sont pour Méline une grande source de réconfort ; elle puise dans ces échanges renouvelés de l’énergie mais aussi des idées. Elle s’enrichit de ces multiples personnalités, qui lui permettent de rayonner encore plus !

Avec Julie, étudiante en médecine, elle a pu entreprendre des consultations à domicile en l’absence du médecin. Quant à Gaëlle, Méline a été très impressionnée par son dynamisme, Gaëlle veut devenir « Présidente de Madagascar » ! et le soutien qu’elle a pu lui apporter dans son quotidien au PB.

Le livre d’or des voyageurs que nous avions suggéré à Méline de mettre en place lors de notre venue en Avril 2011, se remplit à présent des écrits de chacun des « woofeurs » venus au PB. Nous avons hâte de découvrir leurs émotions et expériences de ce lieu qui comme dit Méline est une véritable pépinière ! le PB est en perpétuelle germination, c’est aussi une école de vie solidaire et responsable.

REMARQUE WOOFING ECRITE DE MELINE (dans son courrier du 12 juin 2012) :
« Il faut écrire sur le woof pour ceux qui veulent séjourner au PB doivent participer avec 10 euros par jour, ça comprend les 3 repas malgaches et le logement car les deux derniers vahazas n’ont pas donné même 1 euro, merci à tous , velouma »

Méline nous a transmis une excellente nouvelle, qui confirme que les actions mises en place par ENM génèrent sans cesse du nouveau, du mouvement, des changements. Parmi les plus fameux : deux des institutrices Elia (institutrice sur la route d’Ambange) et Mélanie (intervenant au CLG de Befotaka) payées par ENM vont être désormais subventionnées par l’état dès la rentrée 2012.
Cela signifie une reconnaissance par l’Etat du travail efficace accompli sur place. Nous ne faisons pas partie d’un « humanitaire » qui se substitue à l’absence de l’Etat Malgache. ENM depuis quelques années permet aussi l’accès à la scolarisation pour de nombreux enfants, elle amène chacun à prendre ses responsabilités : l’Etat reconnaît la nécessité et l’efficacité des enseignants payés par ENM, il valide cette action en s’engageant financièrement !
Ainsi l’argent récupéré sur ces deux salaires va permettre d’embaucher d’autres enseignants, le mouvement ne cesse de s’élargir, c’est pourquoi Méline proclame avec joie « Là aussi Nous sommes – ENM Madagascar-ENM France- de véritables pépinières. »

VENUE DE NICOLAS ET FABIENNE

Méline attend avec impatience Nicolas et Fabienne pour aller acheter le riz nécessaire à toute la communauté du PB. L’argent qui était prévu à cet achat a, en fait, été engagé par Méline pour acheter un nouveau terrain qui jouxte la précédente parcelle achetée et assure la continuité du terrain. Quand on demande à Méline la localisation : elle dit que c’est juste à côté des bananiers, la limite est le grand manguier ; ce terrain est deux fois plus grand que le précédent et a été acquis pour la somme de 1 400 000 AR soit plus ou moins quatre cent cinquante euros, prix de la consommation du riz du PB pour quelques mois…
Les petits propriétaires cèdent très rapidement leur terre pour obtenir très rapidement de l’argent, car le prix des denrées de base s’envole de plus en plus vite.
Avec la venue de Nicolas, Méline pourra acheter du tissu blanc pour confectionner les draps pour les collégiens du paradis bleu, ainsi qu’une grosse gamelle pour cuire le riz, l’actuelle rend l’âme ! pas de gamelle, pas de repas …
Il faudra aussi une vingtaine d’ampoules, du câble électrique pour alimenter le nouveau bâtiment et donner quelques heures d’électricité le soir.
Un second puits va enfin être creusé d’ici une dizaine de jours, celui-ci sera busé : le travail du puisatier, les buses et le ciment vont coûter quelques 2 millions d’ariaris soit à peu près 700euros
La venue des membres ENM France permet à Méline, le temps de leur venue, de souffler, de se reposer de toutes ces responsabilités et surtout d’échanger !

LE CONTAINER envoyé cet été

Avec, en particulier, l’aide précieuse de Mathilde Andru (ENM France°) il a pu être mis en place l’envoi d’un conteneur.
Nous avons déniché et fait réparer une machine à coudre mécanique SINGER, récupéré du linge de maison, grands draps, torchons, livres de classe selon une liste fournie par Méline.
Tri, réflexion, rangement : Le tout est arrivé à bon port au PB.

Méline est ravie du contenu cependant il faut utiliser la cantine métallique pour mettre le linge à l’abri des rongeurs ; ce qui signifie aussi que la malle à MEDICAMENTS est vide…

En fait, les médicaments que nous avons apportés, il y a un peu plus d’un an (quelques 20000 conprimés divisés en 4 familles : antibiotiques, anti-douleurs, anti-diarrhéiques, anti-inflammatoires) sont épuisés. Méline est aussi « la pharmacienne » qui délivre les médicaments avec l’ordonnance que le médecin prescrit aux gens de Befotaka n’ayant pas les moyens de s’en acheter…

Il faudra donc prévoir d’acheter en complément une autre malle pour entreposer les médicaments et pansements que Nicolas amène. Les médicaments doivent être à l’abri et, sous clef car ils sont extrêmement précieux.

BATTEUSE RIZ.

Dans les jours qui suivent nous allons acquérir une batteuse à riz (nous en avions repéré dans la région d’Antsirabé).
Nous avons envoyé de l’argent à Armel, fils de Méline, qui va s’occuper de faire acheminer la batteuse au PB.
Nous espérons comme nous l’avons évoqué lors de notre dernière réunion (20/09/2012) que les habitants du PB vont s’épargner un travail fastidieux , cela devrait aussi régler le problème du tri du riz (dans lequel se mélangent les petits cailloux) ; Il serait aussi souhaitable de faire du riz complet qui permettrait de baisser la consommation de riz blanc : bien meilleur pour la santé et moins onéreux car les prix du riz flambent .

Pour finir en chantant !!!
La bonne nouvelle est que Méline a enfin reçu du chef de région la modification des statuts ENM Madagascar qui assure pérennité de l’association et non-ingérence de personnes étrangères qui voudraient s’approprier les biens et exercer un contrôle.
Les FRN sont à présent 88 à Befotaka ! ; dans tous les villages alentours il y a à peu près 1000 FRN accompagnées par une centaine d’hommes ! tellement que Méline ne peut plus les compter !
Les FRN constituent une véritable force d’opposition : c’est ainsi qu’elles ont pu debouter les récentes lois du maire qui empêchaient les taxis de s’arrêter devant les guinguettes d’approvisionnement tenues par les femmes, leur ôtant ainsi leur moyen de subsistance. Tous les jours les FRN en dansant et en chantant ont fait des pancartes mais aussi enlevé tous les panneaux de non-stationnement que le maire avait fait installer le long de la nationale. Tous les panneaux enlevés par les femmes en chantant ont été déposés dans le bureau du maire !!!
Le maire vaincu a cédé !
Les femmes de FRN, en chantant, ont obtenu gain de cause et depuis les femmes qui tiennent commerce le long de la nationale peuvent à nouveau travailler !

20 septembre 2012 : réunion du bureau d’ENM. 
Objectif : le voyage de Nicolas et Fabienne à Befotaka : départ le 23 septembre ; durée du séjour : 1 mois ; leur compte-rendu constituera l’essentiel de la prochaine Lettre ENM.
Certains objectifs ont été définis :

Amener les gens à consommer du riz complet ( plus nourrissant) au lieu de riz décortiqué grâce à l’utilisation d’une batteuse , qu’ENM vient d’acheter : cette machine, couplée à la dépailleuse achetée naguère et qui ne servait pas, permettra d’obtenir un riz plus propre, (sans cailloux par exemple, comme celui qui est obtenu par le battage traditionnel par piétinement d’un zébu )
Mise en place de toilettes sèches nécessaires à une meilleure hygiène et permettant l’obtention de compost
Apprendre aux Malgaches à fabriquer et utiliser pour la cuisson des aliments des feux « à économie d’énergie », autrement dit des poêles en briques ( à la place des trépieds habituels) , faciles à fabriquer, et qui permettent d’économiser le précieux combustible qu’est le bois
Voir l’état des stocks de médicaments , les besoins éventuels en matériel, et les comptes de l’association
Rencontrer la technicienne agricole embauchée par Méline , et payée par ENM
Optimiser les statuts d’ENM Madagascar et ceux du Paradis Bleu , de façon à le mettre à l’abri de tout « prédateur » éventuel
Réfléchir à la création d’un véritable établissement d’enseignement agricole s’appuyant sur le savoir d’un ou deux jeunes bacheliers qu’ ENM enverrait se former dans une communauté villageoise au Togo ou au Bénin connue de Nicolas
3 observations pour terminer :

La batteuse coûte 424 € dont 100 pour le transport
ENM c’est 65 adhérents , d’avantage de donateurs et un avoir en caisse actuellement de 9200 €
Du 21 aout au 21 septembre le site a reçu 160 visiteurs : 135 français , les autres de différentes nationalités , dont 10 Américains (USA)

12-06-2012 : courrier de Méline, à lire ICI ; projet d’achat d’une batteuse pour le Paradis Bleu : on en verra les photos ICI

10-12-2011:transmis par Nicolas la lettre de Franklin RANDRIABEHAJA dans laquelle il énonce les grandes lignes de son projet de formation agricole à destination des habitants de Befotaka. On trouvera le texte ICI . L’élaboration définitive du projet se fera en mai 2012, avec Jacques et Nicolas qui seront sur place.

06-11-2011 : Nicolas achève la Lettre ENM n°13 ; par ailleurs la date de la prochaine assemblée générale est fixée : ce sera le vendredi 27 janvier 2012, salle ANNA, dans le Parc Paul Bert à Auxerre.Bertrand MEHEUX y fera une conférence.

20-10-2011 : transmis par Jacques on trouvera ICI le compte-rendu de l’entretien téléphonique retranscrit par EVE

27-09-2011 : transmis par Jacques on trouvera ICI le plan sommaire du Paradid Bleu établi par Luc DUINA

01-07-2011 : Jaques et Eve de retour de Befotaka fin avril ont apporté des nouvelles fraîches concernant le développement du "Paradis Bleu" .Ils ont été remplacés par Julia Burillon, ingénieure agronome, en mai, puis Linda Baujon, institutrice, et Sébastien Noir en juin, qui nous a adressé le courriel suivant :

Bonjour, voilà le message que j’ai envoyé à Méline à mon retour en France :
" Je garderai à jamais des souvenirs exceptionnels de mon séjour au Paradis bleu.
La cuisine et toutes les bonnes choses que j’ai mangées, le contact avec les enfants et les adultes du Paradis bleu, toujours chaleureux, souriants et l’envie de vivre ensemble et d’apprendre de l’autre.
Le plaisir de travailler avec les zebus et porter de la caillasse....
Bien sûr je ne peux pas oublier de parler de la chef du village, une femme courageuse, battante, pleine d’humour, épatante, qui se nomme Méline..."

C’est une expérience incroyable que de partager la vie du paradis bleu, les gens sont formidables et l’intégration se fait naturellement ....

31-01-2011 : on trouvera ICI le compte-rendu de l’Assemblée Générale d’ENM du 28/01/2011

09-01-2011 : envoi de la Lettre d’ENM n°12 à tous les adhérents

AGENDA :

28 janvier 18h : Assemblée Générale salle Anna, parc Paul Bert à Auxerre :
- 19 h discussion des projets ENM
- 20h buffet
- 21h Présentation par Nicolas Sersiron des grandes questions économiques et politiques de Madagascar

24 Mars à Sens - ENM accueille Paul Aries à 19h30 dans la grande salle de l’IUT de St Clément . Thème de la rencontre : « Décroissance et gratuité »

28-06-2010 : envoi de la Lettre d’ENM n°11 à tous les adhérents

20-06-2010 : on lira ICI le compte-rendu de la dernière réunion tenue par ENM à l’Espace Racines.

10-05-2010 : on lira ICI la dernière lettre que nous a adressé Méline.

10-11-2009 : envoi de la Lettre d’ENM n°10 à tous les adhérents

IMPORTANT : le Vendredi 22 janvier 2010, A PARTIR DE 19H — SALLE DE LA POTERNE à SENS

Rencontres et discussions avec Romain et Elvina, avec Nicolas qui ont séjourné à Befotaka en 2009. Diapositives projetées. Ensuite « tenter de mieux comprendre où va le monde - comment agir ? »

à 21h INTERVENTION de Bertrand Méheust auteur de La politique de l’oxymore (Les empêcheurs de penser en rond ed)
ENTREE LIBRE — BUFFET OFFERT PAR ENM

Par ailleurs on trouvera ICI une liste de manuels scolaires qui feraient le bonheur des élèves des collège et lycée de Befotaka. Si vous avez en votre possession de tels ouvrages vous pouvez les apporter au siège de l’association, chez Jacques Drouhin, rue de Preuilly. ENM se chargera de les faire parvenir à leur destinataire. MERCI POUR EUX.

MERCI DE NOUS SOUTENIR PAR VOS DONS ET COTISATIONS
J Drouhin


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 7408

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.3 + AHUNTSIC

Creative Commons License